Le numérique à l’école

Publié dans Au fil de la vie - Explorer cette rubrique

La ville d’Aix-en-Provence équipe progressivement les établissements scolaires et met les outils numériques à portée de chaque enfant

Si la vocation de l’Éducation Nationale porte sur les apprentissages fondamentaux – lire, écrire, parler correctement la langue française, compter, calculer… - elle doit également s’adapter aux évolutions de la société. C’est pourquoi le Gouvernement a lancé en 2015 son « plan numérique pour l’école ». Plus communément appelé « école numérique », ce projet a pour but de donner les clefs aux enfants dans une société irriguée par le numérique et de faire entrer aussi l’école dans une ère de nouvelles technologies.

Amorçant le virage informatique, la Ville d’Aix avait déjà installé dès 2011 les premiers tableaux numériques interactifs dans quelques écoles, notamment aux Platanes. Elle poursuit son action depuis en équipant progressivement les établissements de tablettes, tableaux numériques, salles informatiques, de « fonds de classe » ou encore d’espace numérique de travail. En 2017, la mairie a par ailleurs proposé à l’Éducation Nationale de financer les formations des instituteurs à ces nouveaux outils. Quinze sessions ont ainsi été réalisées pour une centaine d’entre eux. Des référents - les ERUN, enseignants référents pour les usages du numérique - sont aussi désignés pour accompagner leurs collègues. Enfin, au fur et à mesure que la fibre optique arrive à Aix, les groupes scolaires dans le périmètre y sont reliés. Ils sont déjà trois à bénéficier de la meilleure technologie pour maîtriser toutes ces nouvelles ressources numériques. Elle sera installée dans 6 autres en 2018 et 5 de plus sont prévus en 2019. Tour d’horizon des équipements dans les écoles.

Le tableau numérique interactif (TNI)

Il s’agit d’un tableau de classe blanc, connecté à un ordinateur. Il affiche ainsi l’écran de l’ordinateur mais peut aussi le commander, grâce à un stylet ou de façon tactile. Sur l’image présentée, l’enseignant ou l’élève peut écrire, dessiner, surligner, effacer… À ce jour, la Ville a installé 99 TNI. Chacune des 37 écoles élémentaires en possède au moins 1 ; 9 ont également pris place en maternelle. En 2018, la municipalité va encore équiper ses classes de 22 TNI supplémentaires ; en prévision, elle a d’ailleurs procédé cet été à la pose de prises de courant et réseau dans les locaux.

L’espace numérique de travail (ENT)

C’est un ensemble de services numériques connectés les uns aux autres, sécurisés, et adaptés aux jeunes usagers, mais aussi aux parents, enseignants et autres personnels administratifs. On y trouve les cahiers de texte individuel ou de la classe, le carnet de liaison, les relevés de notes, les actualités de l’école ou encore un espace de messagerie et de stockage de documents et de cours. L’ENT sert même à voyager ! Grâce à cet outil, les élèves de CM2 de Frédéric-Mistral correspondent avec l’école française de Tokyo, et ceux de Marcel-Pagnol font de même avec celle de Mexico. 24 écoles du territoire d’Aix bénéficient déjà de ce service ; elles sont à nouveau une douzaine en ce début d’année à découvrir ce dispositif. 80% des instituteurs utilisent fréquemment l’ENT. Les élèves eux sont 60 % à se connecter.

La salle informatique

Depuis la rentrée 2014, la Ville a mis sur pied une unité composée d’un chef de projet et de deux techniciens et équipe progressivement à neuf toutes les écoles de matériel informatique. L’objectif à terme est que chaque école soit dotée d’une salle constituée d’une quinzaine de postes. À ce jour, 31 des 37 écoles élémentaires ont un équipement neuf, parfois sous forme de « classe mobile ». Il s’agit d’ordinateurs portables ou de tablettes conservés sur des chariots et qui peuvent circuler d’une classe à l’autre. Pour les 6 écoles restantes, la mise à jour du parc informatique doit se faire avant février 2019.
Par ailleurs, la mairie a installé 6 ordinateurs dans chacune des 12 maternelles choisies par l’Éducation Nationale. Ils contiennent de la documentation mais ne sont pas reliés en réseau.

Les tablettes

La Ville en a acheté pour les trois écoles du Réseau d’éducation prioritaire (REP), à savoir Joseph-d’Arbaud, Jules-Payot, Henri-Wallon. Puis ont été équipées les écoles Paul-Arène (REP aussi), les Lauves, Jean-Giono, les Floralies, Auguste-Boyer, les Granettes et la Mareschale.

Les robots

Thymio est un petit robot destiné aux enfants, pour leur permettre de découvrir l’univers de la robotique et d’apprendre le langage des robots. Les élèves peuvent le programmer et réaliser de nombreuses expériences, découvrant ainsi les bases de la robotique. La Ville a acheté, pour chacune des trois circonscriptions de son territoire, une valise contenant 6 robots. L’équipement tourne dans les écoles.

Ci-dessous l’interview de Jean-François, directeur de l’école élémentaire des Floralies :


Retrouvez le témoignage vidéo de Carine, parent d’élève en cliquant sur la video :