Le musée Granet présente ses dernières acquisitions

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

« Un musée qui ne s’enrichit pas est un musée qui meurt », disait un ancien directeur du Louvre. Cette phrase, qui accueille le visiteur du musée Granet, justifie de la façon la plus parfaite sa nouvelle exposition, intitulée : « 2006-2016, dix ans d’acquisitions ».
2006, c’est l’année de la résurrection du musée, après cinq ans de travaux, et de sa première grande exposition « Cézanne en Provence », avec 440 000 visiteurs. Pour retrouver un public, digne de ses agrandissements, le musée a, dès lors, développé une politique fondée sur deux axes : l’organisation périodique de grandes expositions et l’enrichissement de ses collections.

PNG - 525.5 ko

La présente exposition dont le commissaire est Bruno Ely, le conservateur-en-chef du musée Granet, compte une cinquantaine d’œuvres : peintures majoritairement, mais aussi sculptures, photographies ou ce que l’on nomme aujourd’hui des « installations ». Elle est construite, fort logiquement, selon un parcours chronologique qui débute au XVIIe siècle avec l’Aixois Jean Daret, doyen de l’exposition. D’autres maîtres aixois ou liés à Aix, entre le XVIIe et le XVIIIe, figurent dans ces acquisitions : citons Cundier, Goyrand, Revoil, Toro, Dandré-Bardon, Duparc, auteur d’une sculpture, avant-projet d’un bas-relief que l’on trouve dans la cathédrale Saint-Sauveur. Et, évidemment, Granet, l’artiste de référence du musée.
Franchissons un siècle pour arriver, bien sûr, à Cézanne, avec un portrait d’Emile Zola – le seul qui nous soit connu – et une lithographie mêlant ses deux sujets de prédilection : le bain au bord d’une rivière et Sainte-Victoire. Non loin de là, voici d’autres artistes, contemporains voire amis de Cézanne : Maurice Denis, Charles Camoin, Armand Guillaumin.

Nous sommes entrés de plain-pied dans l’art moderne, avec notamment un dessin dédicacé de Cocteau, un dessin de Giacometti, ou une toile d’André Masson, installé au Tholonet dans la seconde moitié de sa vie. Et tout naturellement, l’exposition s’achève avec les artistes contemporains, tels Henri Cueco ou les photographes Lucien Clergue et Bernard Plossu.


Du 30 janvier au 24 avril. Ouverture du mardi au dimanche de 12 h à 18 h.
Renseignements : 04 42 52 88 32 ou museegranet-aixenprovence.fr