Le maire d’Aix en visio-conférence avec Olivier Véran

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Suite aux mesures annonçant la fermeture des bars, restaurants et établissements sportifs à Aix et Marseille, une visio-conférence a été mise en place aujourd’hui à laquelle participaient notamment Olivier Véran, ministre de la Santé, Alain Griset, ministre des Petites et Moyennes entreprises, le maire d’Aix-en-Provence Maryse Joissains Masini, la présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence, Martine Vassal, Renaud Muselier, président de la région Sud, Benoit Payan, 1er adjoint de la mairie de Marseille ainsi que de nombreux élus et parlementaires locaux.

Depuis le 27 septembre les villes d’Aix et Marseille ont été placées en « zone d’alerte maximale ». Cette mesure s’est traduite notamment par l’obligation de fermeture des bars, restaurants et de plusieurs types d’établissements recevant du public tels que les salles de sport.

Le maire d’Aix-en-Provence accompagnée de nombreux élus locaux se sont alors insurgés face à cette décision qu’ils jugeaient disproportionnée au regard du nombre de personnes hospitalisées dans les Bouches-du-Rhône et désastreuse économiquement pour les cafetiers et restaurateurs.

Au cours de la visio-conférence de ce jour, le maire d’Aix a ainsi pu directement s’adresser à Olivier Véran pour lui exprimer sa colère et sa mécompréhension face aux mesures qui sont actuellement appliquées sur le territoire aixois.

« Aix est une ville tranquille dans laquelle toutes les mesures sanitaires ont toujours été appliquées. Aujourd’hui pour nous cette situation est insupportable, on ne peut pas continuer comme cela.
Monsieur le ministre, je vous demande surtout des mesures d’équité au regard de ce qui est mis en place ailleurs comme à Paris où il est encore possible de laisser les bars ouverts jusqu’à 22h.
De plus, il est nécessaire désormais d’apprendre à vivre avec ce virus sans arrêter toute l’économie du pays. De la même façon que L’État ne va pas continuer d’éponger financièrement et indéfiniment toutes les pertes liées à ces décisions. »

Les ministres de la Santé et des Petites et Moyennes entreprises ont expliqué aux élus que les instances ministérielles recevaient aujourd’hui même à 15h les représentants de la restauration. Si ces derniers proposent un protocole sanitaire plus stricte, il pourra être présenté au Haut Conseil de la Santé publique qui lui seul jugera de la possibilité d’assouplir, ou pas, les conditions d’ouverture des bars et restaurants sur le territoire.


A consulter aussi :

LE MAIRE S’EXPRIME SUITE AUX MESURES PRISES LA SEMAINE DERNIÈRE PAR LE PRÉFET DE RÉGION CONCERNANT LA CRISE SANITAIRE DE LA COVID-19