Le Prieuré rénové est ouvert au public

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Situé en contrebas de la croix de Provence, au milieu d’un site exceptionnel, le Prieuré rénové a ouvert ses portes le 25 janvier dernier.

Après quinze mois de fermeture, le Prieuré de Sainte-Victoire vient de rouvrir ses portes. D’importants travaux ont été menés, comme la reconstruction du cloître, la sécurisation des falaises ou la pose de vitraux dans la chapelle.

Le site, très fréquenté, attire 60 000 visiteurs par an. Des panneaux d’information et même des modules numériques retracent son histoire ainsi que le projet - aussi encensé que titanesque pour l’époque - de l’abbé Jean Aubert. Achevé en 1671 avant d’être progressivement détruit, le Prieuré est la propriété des Amis de Sainte-Victoire, association créée en 1955 à l’initiative d’Henri Imoucha, qui a laissé son nom à l’un des sentiers qui mène à la croix de Provence.

Entre 2006 et 2009 un vaste programme de rénovation a déjà eu lieu, avec celle du monastère refuge notamment. Pour une meilleure gestion du domaine, le Prieuré et son refuge sont désormais fermés quelques jours tous les mois. Il est conseillé de se renseigner avant de planifier une montée.
Par ailleurs un règlement affiché à l’intérieur des lieux rappelle les règles de bonne conduite aux randonneurs.

Le Prieuré se situe à 900 mètres d’altitude. Il est dominé par la croix de Provence, 46 mètres au-dessus. Le pic des Mouches, au plus haut du massif, culmine à 1 011 mètres.

Renseignements :
www.amisdesaintevictoire.asso.fr
Tél.:06 09 09 24 65

Des sentiers hauts en couleur

De nombreux sentiers permettent de gravir la Sainte-Victoire. Sur la partie ouest de la montagne - côté Aix - le sentier Imoucha (bleu) part de Bimont en longeant la crête tandis que les itinéraires jaune et rouge passent par le refuge Cézanne. Attention, les couleurs des tracés n’ont rien à voir avec les niveaux de difficultés. Plus à l’est, des sentiers plus techniques peuvent nécessiter cordes et baudriers.

Plus d’informations : www.grandsitesaintevictoire.com