Le Plan local d’urbanisme est né !

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Il avait été engagé, au début de la première mandature de Maryse Joissains Masini, par une délibération du conseil municipal de juillet 2001. Quatorze ans, trois élections municipales et une multitude de lois sur le logement et sur l’environnement plus tard, le Plan local d’urbanisme (PLU) a été adopté par les élus.

Ce vote couronne de longues années de travaux, de réunions publiques (12), d’expositions (6).
Logiquement, le PLU, présenté par Alexandre Gallèse, l’adjoint à l’urbanisme, est fidèle aux prescriptions esquissées pendant toute sa gestation. Il s’agit notamment de préserver le patrimoine naturel et agricole, partie intégrante de l’identité aixoise, et de construire en limitant la « consommation » d’espace, et en privilégiant la densification à l’étalement urbain.
A l’arrivée, sur les 18 600 hectares de la commune, et en arrondissant les nombres, la zone urbaine augmente de 8 ha, la zone à urbaniser diminue de 16 ha, la zone agricole augmente de 10 ha et la zone naturelle augmente de 1 ha.

Les élus ont pris en compte les deux réserves formulées par la commission d’enquête. La première concerne Puyricard, plus précisément les rives de la Touloubre, où l’urbanisation initialement prévue est supprimée. Les emplacements réservés, destinés à aménager une promenade piétonne, sont néanmoins maintenus.
La seconde porte sur le partie L’Enfant/Trois-Pigeons, entre Luynes et Les Milles : la commission estime que « le secteur de L’Enfant doit être maintenu dans sa vocation agricole » et que « l’urbanisation du secteur des Trois-Pigeons doit être précédée par la recherche de solutions susceptibles d’améliorer la sécurité routière ». Cette recommandation-là ne remet cependant pas en cause la possibilité de construire le palais des sports « Aréna » et le pôle d’échanges prévus.

Le PLU a été adopté par 45 voix pour (abstentions : 3, contre : 5).

A SAVOIR

Le projet de PLU de 2014 a été transmis pour avis aux « personnes publiques associées et consultées » – préfet, département... – qui ont émis un avis favorable puis suivi de l’enquête publique obligatoire.
Lors de cette dernière, les remarques effectuées par les Aixois ont été nombreuses : 1 301. Encore que ce chiffre soit à relativiser par rapport à la population de la ville (moins d’une remarque pour 1 000 habitants) et par rapport à la superficie de la commune (une remarque pour 15 hectares).
La loi prévoyait une enquête d’un mois, avec les documents consultables en un lieu ; la Ville a doublé la durée de l’enquête, et a mis en place trois lieux de consultation des documents.

Le PLU approuvé est consultable par le public :
- à la Mairie d’Aix-en-Provence - 12, rue Pierre et Marie Curie, rez-de-chaussée, service Accueil – Renseignements des Documents d’Urbanisme
- à la Préfecture du Département des Bouches-du-Rhône
- en téléchargement sur le site Internet de la ville d’Aix-en-Provence. Voir lien

Il ne deviendra opposable qu’après une durée d’un mois suivant sa transmission au Préfet conformément à l’article L.123-12 du code de l’urbanisme, et après l’accomplissement des mesures de publicité.