« Le Martyre de Saint Paul » en chemin vers la lumière

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

En octobre dernier, le tableau « Le Martyre de Saint Paul », attribué au peintre flamand du XVIIe siècle Theodor Boeyermans, sortait de l’église de La Madeleine pour être mis à l’abri avant les travaux dans ce lieu. Ce tableau imposant – 6 mètres de hauteur, 4 mètres de largeur, 200 kg – avait pris la direction du Centre inter-régional de conservation et restauration du patrimoine (CICRP), sis à Marseille, où il devait être restauré.

Vue d'ensemble {PNG}
Vue d’ensemble

La première étape vient de se dérouler : l’œuvre a été prise en photo sous toutes ses facettes. D’abord, des prises de vue de face en lumière directe avaient pour but de constater l’état du tableau.

Puis la jeune photographe est passée à des prises de vue en lumières rasante et semi-rasante, qui accentuent les reliefs pour mettre en évidence les aspérités de la couche picturale et d’éventuels accidents.
Son travail ne s’est pas arrêté là : grâce à des rayons ultraviolets, de nouvelles images ont pu faire apparaître le vernis original de la peinture, et des zones plus ou moins sombres révélant des restaurations superficielles.

Enfin, les dernières prises de vue ont été réalisées dans l’infrarouge, en noir et blanc, pour découvrir ce qui se trouve sous la peinture, comme des dessins préparatoires.

Les Aixois seront tenus au courant de l’avancée des travaux de restauration de ce tableau. Assombri au fil des siècles par l’altération du vernis et l’accumulation de la poussière, il retrouvera, à l’issue de la restauration, toutes ses couleurs et son apparence originelle.