Le Jiutamai clôture le mois estival japonais à Aix

Publié dans Ma Mairie - Explorer cette rubrique

Le samedi 22 juillet, à partir de 18h sur la scène du théâtre Nô, la célèbre artiste japonaise Mino Kanzaki, leader de Souke Kanzaki-ryu, aux côtés de deux autres danseuses, emportera le public dans le monde fascinant de la danse traditionnelle japonaise.

Trois contes seront évoqués au rythme des tambours, flûtes et harpe, dont la pièce inaugurale à la mémoire de Maître Kano, donateur du théâtre Nô et décédé l’été dernier.

Le Jiutamai, danse traditionnelle originaire de Kyoto, tire son nom des chansons de Jiuta chantées avec shamisen (luth japonais) et koto (harpe japonaise).
Sous l’ère de Meiji (fin XIXème), cette expression scénique était très largement répandue dans la partie est du Japon, y compris à Tokyo. L’élégance et la délicatesse en sont ses principales caractéristiques.

Mino Kanzaki a débuté la danse traditionnelle japonaise à l’âge de 6 ans. Artiste de renom au Japon, incontournable de cet héritage ancestral, elle effectue de nombreuses tournées à l’étranger pour promouvoir cet art (Autriche, France, Allemagne, Corée, Luxembourg, Suisse...). Aix sera l’unique espace de représentation dans le Sud de la France. Un événement parrainé par le consulat du Japon à Marseille.

A partir de 18h au théâtre Nô au parc Saint Mitre - soirée de danse traditionnelle japonaise - Entrée Libre

Au programme (3 récitals)  :

  1. Rosée de chrysanthème : A la mémoire de Maître Kano, décédé il y a un an, donateur du Théâtre Nô.
  2. Yashima : Tiré d’une célèbre performance du Nô (histoire d’un pêcheur...)
  3. Kanega Misaki Cape : Le jeune prêtre et la Jeune fille du temple

Danseuses  : Mino & Miwa Kanzaki, Sahoko Iwashige
Accompagnement musical  : Suishu TAKAHASHI & Kikuko SATO