Laïcité et liberté d’expression / rencontre - projection - spectacle

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

LAÏCITÉ ET LIBERTÉ D’EXPRESSION
Rencontres – Projection - Spectacle
Mardi 19 janvier et Samedi 23 janvier 2016
Cité du Livre - Amphithéâtre de la Verrière - Salle Armand Lunel

PDF - 957.8 ko
Programme

RENCONTRE-PROJECTION
Mardi 19 janvier – 14h – Salle Armand Lunel
Les 3 vies du chevalier, (110 min., Azoth Studio, réal : Dominique Dattola, 2014) en présence du réalisateur.

En 1766, le jeune Chevalier à la Barre, 19 ans, est arrêté pour avoir ne pas avoir salué une procession religieuse. Suite à un procès expéditif au tribunal d’Abbeville, il est condamné à mort pour blasphème. Au fil de son récit, le réalisateur éclaire l’évolution de la liberté de penser en France depuis l’Ancien Régime jusqu’à aujourd’hui en suivant les rebondissements d’une affaire emblématique : l’Affaire n°23 dite « La Barre ». Un procès arbitraire instruit en France au siècle des Lumières et qui continue de défrayer la chronique depuis plus de 250 ans.

Pour plus d’informations : www.les3viesduchevalier.org
Tarif Institut de l’Image – sur inscription pour les scolaires au 04 42 26 81 82

INTERVENANT

Dominique Dattola a œuvré une dizaine d’années pour l’émission Pièces à conviction de la Rédaction de France 3 National avant de rejoindre la Cour Pénale Internationale de la Haye comme réalisateur en charge de l’enregistrement et de la diffusion des audiences. Il est actuellement vice-président du Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs.
Filmographie sélective : Le Portrait ovale (1985) ; Le Voyage de Sébastien (1986) ; La Finale de Pripyat (1987) ; La Légende de Guillaume (1989) ; Le Procès (1993).

SPECTACLE

Samedi 23 janvier – 17h – Amphithéâtre de la Verrière

C’est la Faute à Voltaire avec Mady Mantelin, lecture et Marie-Hélène Desmaris, danse
Conception et mise en scène Mady Mantelin

En 1761, Marc-Antoine Calas a été retrouvé mort, pendu dans le magasin de son père, Jean Calas, drapier protestant à Toulouse. Immédiatement le père et sa famille furent accusés, contrairement à toute vraisemblance, de l’avoir assassiné par « intégrisme protestant ». Marc-Antoine envisageait de se convertir au catholicisme. S’ensuivra un procès sur fond de haine et de fanatisme qui aboutira à la mort sur la roue de Jean Calas le 9 mars 1762.
Mady Mantelin construit un spectacle à partir de textes des Lumières à nos jours. Sa voix s’impose et nous interroge avec lucidité sur la laïcité, la liberté et la tolérance. La danse de Marie-Hélène Desmaris se pose en écho aux textes « dits « par Mady Mantelin.

INTERVENANTS
Marie-Hélène Desmaris est danseuse-chorégraphe. Elle développe au sein de sa compagnie une démarche pluridisciplinaire en étroite relation avec le patrimoine historique et archéologique.

Mady Mantelin est ancienne avocate, comédienne et metteur en scène spécialisée dans les textes « dits ». Elle construit ses spectacles sur des thèmes ou des auteurs et les met en écho avec d’autres arts.

CONFÉRENCE
Samedi 23 janvier – 18h30 – Amphithéâtre de la Verrière
De l’Affaire Calas au combat dreyfusard
avec Gilles Manceron, historien

L’affaire Calas, emblématique de la lutte pour la liberté de conscience et de religion sour le règne de Louis XV, a inspiré non seulement les membres de l’Assemblé Nationale constituante lorsqu’ils ont rédigé en août 1789 les articles de la Déclaration des droits de l’Homme sur les libertés d’opinions et d’expression, mais aussi le combat des « dreyfusards » qui ont pris la défense du capitaine injustement condamné en 1894 et dénoncé l’antisémitisme qui en était l’origine. Depuis d’autres citoyens se sont dressés, comme Voltaire, contre les décisions de justices injustes pour demander leur révision, ou encore, ce qui est peut-être pire, contre les crimes impunis dont la justice a été empêchée de se saisir par la « raison d’État ».

INTERVENANT
Gilles Manceron est historien et délégué régional « Mémoire, histoire, archives » de la Ligue des droits de l’Homme. Il a notamment publié Jean Jaurès : vers l’anticolonialisme. Du colonialisme à l’universalisme (Les Petits Matins, 2015), la Conquête mondiale des droits de l’Homme (le Cherche Midi, 1998), Droits de l’Homme. Combat du siècle (Seuil, 2004), et Être Dreyfusard, hier et aujourd’hui (Presses Universitaires de Rennes, 2009).

LES PARTENAIRES
la Bibliothèque Méjanes, la Direction de la Culture d’Aix-en-Provence, L’Institut de l’Image, Les Amis de la Méjanes, La Ligue des Droits de l’Homme, Le Cercle, Condorcet d’Aix-en-Provence, Pays d’Aix Associations