La fontaine des quatre-dauphins vandalisée

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

La fontaine des Quatre-Dauphins, qui vient d’être restaurée, a subi des dégradations, probablement dues à des individus qui sont montés sur le monument. Le canon du dauphin nord a été bouché, le dauphin sud a été désolidarisé de son support.

Le service des eaux est intervenu sur le canon du dauphin nord. Dans l’immédiat, ce dernier n’a pu être rétabli compte tenu de la complexité d’accès au système d’alimentation en eau.

Le dauphin sud a été mis en sécurité ce vendredi matin afin d’éviter sa chute éventuelle (il pèse environ 350 kg) qui pourrait être provoquée par de nouvelles escalades de la fontaine. L’entreprise Girard, adjudicataire de la Ville pour les travaux sur le patrimoine historique, interviendra dès que possible pour rétablir la bonne mise en place du dauphin et le sceller.


Rappelons que la dégradation et le vandalisme sur monuments historiques classés sont punis par la loi et en particulier par l’article 322-3-1 du code pénal dont les termes sont les suivants :

« La destruction, la dégradation ou la détérioration est punie de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende lorsqu’elle porte sur :

1° Un immeuble ou objet mobilier classé ou inscrit (...) ;

2° Le patrimoine archéologique, au sens de l’article L. 510-1 du code du patrimoine ;

3° Un bien culturel qui relève du domaine public mobilier ou qui est exposé, conservé ou déposé, même de façon temporaire, soit dans un musée de France, une bibliothèque, une médiathèque ou un service d’archives, soit dans un lieu dépendant d’une personne publique ou d’une personne privée assurant une mission d’intérêt général, soit dans un édifice affecté au culte ;

4° Un édifice affecté au culte ».