La Ville sur la plus haute marche du podium des municipalités

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

La Ville d’Aix-en-Provence a reçu lundi 11 décembre la médaille d’or en matière d’ « Attirance », parmi les villes de plus de 100 000 habitants.

Sa gestion a été saluée par l’association nationale ODIS (Observatoire de dirigeants de l’industrie et des services), après avoir réalisé un audit des grandes villes de France.

L’étude d’ODIS vise à comparer les comportements comptables (fonctionnement et investissement), financiers (endettement) et fiscaux (pression fiscale).
En final, sont dégagés trois indices de performance : « Gouvernance », qui mesure l’adhésion des administrés à la politique du maire ; « Service financier restitué », qui compare la part des recettes affectées aux services aux administrés et « Gestion », qui évalue la qualité et l’efficacité de la gestion municipale.

Est déterminé, en dernier lieu, un super-indice, « Attirance », mélange des trois précédents indices, visant à dégager les gestions les plus performantes. Après s’être classée 2e l’an passé, Aix monte donc sur la première marche du podium, devant Boulogne-Billancourt et Le Mans.

Maryse Joissains Masini s’est déclarée « très honorée de recevoir ce prix, qui vient valider une gestion rigoureuse et vertueuse, visant à améliorer l’attractivité de la ville, et ce dans tous les domaines ». Le maire a notamment rappelé les efforts réalisés en matière d’université, avec le Plan Campus, judiciaire, avec le combat pour le futur tribunal, mais aussi culturelle et sportive, citant les nombreux équipements sortis de terre depuis quinze ans.

L’ODIS est une association apolitique, créé en 1987 à l’initiative des chefs d’entreprises de la région Nord, afin au départ de connaître l’usage des impôts et taxes.

Le taux de participation volontaire et spontanée aux « Podiums » se situe au-dessus de 70 % pour les villes de plus de 100 000 habitants.

La caractéristique principale de ce travail d’analyse est de comparer les communes dans leur environnement communautaire (métropole, communauté urbaine, groupement d’agglomération ou de communes), à similitude de compétences exercées.