La Ville se met au vert

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Alors que les arbres retrouvent leurs feuilles et que le vert prédomine, la Ville prépare déjà les futures plantations

Si les Aixois sont confinés, le vert est lui de sortie. Les arbres ont retrouvé leurs feuilles et avec elles des couleurs éclatantes.

La période de plantations s’est achevée à la mi-mars, mais la Ville prépare déjà la prochaine, qui débutera au mois de décembre.

Dès la fin du mois d’avril, la direction des espaces verts va ouvrir de nombreuses fosses destinées à accueillir de nouveaux arbres. 43 fosses vont ainsi voir le jour sur l’avenue Pierre Brossolette, 22 sur l’avenue Jean Moulin.

La Ville profite notamment du confinement pour cette opération menée à l’aide d’engins nécessitant de bloquer une voie de circulation.

Sur les deux avenues, la soixantaine de fosses concernent à la fois des emplacements existants – en remplacement de souches d’arbres abattus -, mais également de nouveaux emplacements, afin d’augmenter le nombre d’arbres en alignement.

D’autres créations de fosses concerneront par ailleurs la place Jeanne d’Arc, ainsi que des cours d’école.

Depuis le début du confinement, la direction des espaces verts de la Ville compte une trentaine d’agents sur le terrain. Ils assurent des missions d’entretien, comme la tonte dans les parcs et au cimetière paysager du Grand Saint-Jean, la dépollution et le vidage des corbeilles dans les squares, l’arrosage des plantations ou encore la préparation de la prochaine campagne de fleurissement.

Ils veillent aussi au suivi et au développement des arbres, à l’aide notamment des informations transmises par les sondes tensiométriques installées dans les fosses. Ces sondes indiquent si les arbres ont besoin d’eau (ou pas) et s’ils sont correctement arrosés le cas échéant.

Certaines de leurs actions peuvent néanmoins être impactées par la période actuelle. C’est par exemple le cas lorsqu’ils débroussaillent. Les herbes projetées ne peuvent être dégagées, l’utilisation de souffleurs étant interdite en raison du Covid-19.