La Ville d’Aix récupère le Bois de l’Aune

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

En janvier 2004, la Ville avait transféré le site du Bois de l’Aune – qu’elle gérait depuis une quinzaine d’années – à la Communauté du Pays d’Aix. A l’époque, cette décision avait été prise parce que le Bois de l’Aune était considéré comme un équipement dont le rayonnement et l’action concernait l’ensemble du Pays d’Aix.

Onze ans plus tard, la Ville fait machine arrière et, avec l’accord des élus de la CPA, qui ont voté en ce sens en mars dernier, elle réintègre le Bois de l’Aune dans son giron.

Pourquoi cette décision ? Parce que la municipalité souhaite intégrer ce site au « contrat urbain de cohésion sociale » (CUCS) dont l’objectif est de réduire les écarts de développement entre les quartiers dits « prioritaires » et les autres. La Ville voit dans le site du Bois de l’Aune un atout pour renforcer sa politique au Jas de Bouffan, en complémentarité avec les autres structures du quartier.

Le lieu comprend en effet deux équipements : la salle, le lieu le plus connu, où se déroulent les spectacles et les manifestations, et le Patio. Ce dernier, d’une superficie de 1500 m², accueille 18 associations culturelles, qui mènent des activités de proximité importantes avec les habitants du quartier.

Le personnel aussi

A noter ce retour à la Ville englobe à la fois les équipements et le personnel, soit huit agents :
→ 3 CDD (le directeur, l’adjoint de direction pôle projets, le responsable des productions et des projets participatifs),
→ 1 CDI (l’adjoint de direction bâtiment/sécurité/spectacles pour la salle du Bois de l’Aune et le Patio),
→ 4 titulaires (l’assistante de direction, l’agent d’accueil du Patio, le régisseur adjoint son et lumière de la salle, l’agent d’accueil de la salle).
Leurs conditions initiales de statut et d’emploi sont maintenues. Le régime indemnitaire antérieur des agents transférés est conservé de droit s’il est plus avantageux.

Un lieu hyper-actif

A titre d’exemple, entre septembre et décembre 2015, il est envisagé :
- 25 représentations pour 11 spectacles dont 5 samedis et 2 dimanches,
- 3 projections (1 fois par mois le mercredi après-midi),
- 3 conférences (1 fois par mois le samedi ou 3 samedis à la suite).
Les projets participatifs organisés avec des habitants du quartier ou d’ailleurs peuvent se dérouler en soirées (quelques soirées dans l’année et jamais au delà de 21h) ou sur des week-ends (de 1 à 3 par an).