« Je cherche un endroit où personne ne meurt jamais »

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Chroniques/Biennale des Imaginaires Numériques et le Musée du Pavillon de Vendôme présentent les œuvres de Laurent Pernot, artiste pluridisciplinaire, à partir du 15 décembre jusqu’au 7 mars 2021

Pour la deuxième édition de Chroniques, le Musée du Pavillon de Vendôme s’associe à la Biennale des Imaginaires Numériques et ouvre ses salons à Laurent Pernot, artiste pluridisciplinaire.

« Les bouches unies dans un baiser sans fin. Les fragments du passé qui rêvent d’un sanctuaire. Les porcelaines brisées, égarées puis recollées. Les visages qui s’envolent et les photos qui s’évanouissent. Les fleurs figées dans la glace et celles soumises au feu. Les brindilles couvertes d’or. Les corps de lumière et les étoiles qui tombent. Les messages cachés dans les miroirs. La mer qui repose tout entière sur une main. A l’horizon, des aphorismes. »

Les oeuvres existantes et les créations imaginées spécifiquement par l’artiste pour le musée à l’occasion de l’exposition « Je cherche un endroit où personne ne meurt jamais » gravitent autour du temps. Certaines le traquent, d’autres cherchent à l’éconduire.

Au musée du Pavillon de Vendôme, à partir du 15 décembre jusqu’au 7 mars 2021

Retrouvez toute la programmation de la Biennales des Imaginaires numériques sur Chroniques.org