Incivilités : les cinq gestes que l’on ne voudrait plus jamais voir

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Confondre le sol avec son cendrier

Chaque jour, ils sont des milliers à finir de se consumer sur le sol. Si beaucoup sont balayés, la plupart terminent leur course dans le réseau pluvial et vont se jeter directement dans la rivière de l’Arc. Ils mettent ensuite 1 à 2 ans pour se dégrader dans la nature... Merci pour elle.

Poser des mines avec son chien

À Aix, on aime les animaux ! Mais comme partout ailleurs, il est impératif que leurs propriétaires soient bien élevés. Quand son chien fait ses besoins sur le trottoir, il faut ramasser ! La Ville met gratuitement des sacs conçus à cet effet à l’accueil de l’Hôtel de Ville et dans les mairies annexes.

Oublier de mettre une montre à sa poubelle

En centre-ville, les ordures ménagères doivent être sorties chaque soir (sauf le dimanche) entre 18h45 et 19h30. Une poubelle déposée en dehors de ces horaires peut passer la journée dehors. Résultat : une dégradation visuelle qui engendre la saleté et la prolifération de rats et de cafards.

Prendre la rue pour une scène la nuit

Musique, bavardages sous les fenêtres des habitations... On n’est pas forcément obligé de partager ses nuisances sonores avec les autres. À partir de 22h, on baisse le son et on parle moins fort.

Tenter de décorer les trottoirs avec ses chewing-gum

Il met 5 ans à se dégrader dans la nature, colle aux semelles et dégrade les trottoirs. Le chewing-gum est un fléau qui, au lieu d’être jeté par terre, peut se garder en bouche jusqu’à la prochaine corbeille à papiers... Son nettoyage a également un coût : près de 220 000 € chaque année.

Les incivilités coûtent chaque année 1 500 000 € !
Respectons le code la rue, téléchargeable ici