Ils vident des corbeilles... qui se remplissent aussitôt

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Du matin 5 heures au soir 1 heure, des binômes se succèdent pour sillonner la ville en camion et vider les corbeilles. A priori réservées aux « déchets de poche », elles sont, en fait, pleines de tout et de n’importe quoi, parfois accompagnées de sacs d’ordures ménagères. Et elles se remplissent sitôt vidées.

JPEG - 72 ko
Début de la tournée de collecte des corbeilles pour Nicolas et Tony. Pour s’échauffer, on commence par les Allées Provençales.
JPEG - 66.4 ko
Rue Félibre-Gaut, Tony découvre, sur une corbeille, un magnétoscope de 25 ans d’âge.
JPEG - 87.3 ko
Les Aixois ont une curieuse tendance à confondre les corbeilles à papier avec les conteneurs, dédiés, eux, aux ordures ménagères... et qui, pourtant, ne sont jamais loin.
JPEG - 85 ko
Parfois même, les gens laissent leurs poubelles à un endroit où il n’y a ni corbeille ni conteneur.
JPEG - 65.3 ko
Dans les petites rues, le camion de ramassage doit prendre les virages avec mille précautions.
JPEG - 70.6 ko
Il n’est pas interdit de rigoler en travaillant. Pas vrai, Tony ?
JPEG - 61.2 ko
Rue Espariat, c’est une micro-déchetterie qui attend les deux hommes, avec des morceaux de carrelage, des boîtes de plastique, une bouteille de verre, des gravats... Nicolas met son deuxième gant.
JPEG - 100.9 ko
De mieux en mieux : place Richelme, ils ont droit à un meuble en bois aggloméré, des tiges métalliques, des détritus de toutes sortes...
JPEG - 65.7 ko
Sous le soleil, devant la mairie, c’est quand même plus agréable...
JPEG - 57.6 ko
Le camion est plein : il va falloir aller le vider pour revenir dans le centre-ville. Pendant ce temps, les corbeilles, elles, vont continuer de se remplir.