Huit Millois éternellement liés à leur village

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Plusieurs voies et ronds-points du secteur des Milles ne sont pas nommés. La séance du conseil municipal vient de réparer ce manque, en leur attribuant les noms de huit Millois.

Six d’entre eux vont servir à dénommer les diverses voies créées à l’occasion des travaux d’aménagement du pôle d’échange de Plan d’Aillane. Il s’agit d’Yves Granon, d’André Guirand, de Maurice Estrangin, de Jean Trotebas, de Georges Zornada et de la comtesse d’Anselme. Les deux autres, Louis Thierré et Roger Ruggirello, donneront leur nom à une place et à un rond-point du village des Milles.

Découvrons brièvement qui étaient ces huit Millois.
Yves Granon : né et mort aux Milles (1939-2001), il était agriculteur puis a monté en parallèle son commerce de fruits et légumes. Il a fait partie de la cave coopérative ainsi que du syndicat agricole et était connu pour avoir le cœur sur la main.
André Guirand : né en 1907 à Aix, décédé en 1981 aux Milles, il était agriculteur et a fait partie de la cave coopérative et du syndicat agricole.
Maurice Estrangin : encore un agriculteur, propriétaire du Domaine de la Valette. Il a été le fondateur de la cave coopérative et le président du syndicat agricole en 1934.
Jean Trotebas : côté pile, il était un éminent professeur de droit à l’Université. Côté face, il servait comme bénévole au sein du Comité communal feux de forêt et était membre du CIQ Millois.
Georges Zornada : né à Aix en 1965, ce Millois a perdu la vie très jeune, à 17 ans, en 1982. Sa famille a souhaité qu’un rond-point porte son nom, afin de lui rendre hommage.
La comtesse d’Anselme : elle était la dernière propriétaire de la lignée ayant habité le Château de Saint-Girons. Elle est décédée en 1958 en léguant à son neveu tous ses biens. Elle avait fait la guerre de 14-18 comme infirmière dans les trains sanitaires. Au soir de sa vie, elle a dispensé gratuitement des soins autour d’elle.
Louis Thierré : figure du village des Milles, membre de plusieurs associations, il a donné à la Ville le terrain où se trouve actuellement parking, près du cours Brémond.
Roger Ruggirello : engagé volontaire en 1953, il a été parmi les premiers à combattre en Algérie. Il était président de l’amicale des anciens des Milles et l’une des figures du monde des anciens combattants aixois. Né en 1934 à Radès (Tunisie), il est décédé le 24 août dernier à son domicile millois.