Grenade

Grenade

Accord de jumelage

Grenade

Ayuntamiento de Granada
Plaza del Carmen
18071 Granada
Contacts :
- Manuel José Olivares Huertas (Tourisme)
- mjolivares@granada.org - Tel : 958 246 924
- Maria Lucia Garrido Guardia (International, Fonds européens...)
- lgarrido@granada.org - Tel : 958 248 194

Espagne

Andalousie

Grenade (Granada en espagnol) est une ville espagnole, capitale de la province de Grenade au sud-est de l’Andalousie. Elle est située au pied de la Sierra Nevada, au confluent de trois rivières, le Beiro, le Darro et le Genil et fut la capitale du dernier royaume musulman de la péninsule ibérique.
De nos jours, Grenade est, en plus d’une ville touristique, une ville moderne qui attire des conventions et évènements de caractère international comme le festival international de musique et de danse qui a lieu chaque année à Grenade à la fin du mois de juin.

88,02 km2

236 985

L’Université de Grenade est pionnière en matière de recherche scientifique. Grâce à la collaboration avec des entreprises et institutions de la région, l’Université de Grenade est parvenue à rassembler les fonds nécessaire à la recherche.
L’Université de Grenade participe activement aux programmes universitaires de mobilité des enseignants et étudiants, ainsi qu’aux programmes de recherche. Elle collabore en effet avec d’autres universités grâce à des accords bilatéraux et des conventions spécifiques entre groupes universitaires. Étant donné les liens culturels de la ville, l’université maintient des relations étroites avec l’Union Européenne, l’Amérique Latine et le Magreb. Comme conséquence de la coopération, l’Université de Grenade reçoit chaque année de nombreux enseignants et étudiants du monde entier qui assistent à des cours de langue et de culture espagnoles, viennent passer une année d’étude ou collaborent avec les groupes de recherche.

76 705

Luis Miguel Salvador Garcia

3 ans (prochaines élections en 2022)

L’Andalousie est une région d’Espagne qui constitue l’une des dix-sept communautés autonomes du pays. Même si elle a connu un spectaculaire développement économique ces vingt dernières années, l’Andalousie reste la seconde région la moins riche d’Espagne. Elle a comme atout d’en être la région la plus peuplée d’Espagne et d’être très touristique avec plus de 7 millions de visiteurs chaque année. Elle est devenue la troisième région d’Espagne pour les nouvelles technologies de l’information. Mais malgré cela, les emplois restent peu qualifiés, la région reste très dépendante du tourisme et de la construction. Éloignée des grands marchés européens, elle souffre aussi d’un manque de tissu industriel et d’investissements étrangers.
L’Andalousie est la première région productrice d’olives en Europe. Les fruits et légumes, les céréales et les oléagineux (tournesol), l’élevage bovin et porcin), l’industrie du cuir, le vin sont les autres ressources du territoire.

Les communes :

  • maintien de l’ordre
  • foncier, urbanisme
  • eau, assainissement
  • déchets ménagers
  • transports
  • voirie
  • espace vert
  • services sociaux
  • éducation
  • culture
  • sports et loisirs

Les provinces

  • voirie
  • santé

L’Espagne est l’un des pays les plus décentralisés d’Europe. Son organisation administrative cherche à tenir compte des particularités culturelles, linguistiques et historiques de chaque territoire.
Les communautés autonomes constituent le point le plus élevé de la décentralisation espagnole, disposant d’un pouvoir législatif, réglementaire et judiciaire et d’un droit à la diversité régionale.
L’Espagne comprend trois niveaux de collectivités locales : 8 106 communes, 50 provinces, 17 communautés autonomes, auxquels la Constitution de 1978 garantit le droit à l’autonomie et à des ressources suffisante.

Relations politiques
L’Espagne est un partenaire européen important de la France comme le montre le Sommet franco-espagnol organisé chaque année entre le chef de l’État français et le chef du Gouvernement espagnol.

Coopération éducative, culturelle et scientifique
Une étape important a été franchie par la signature d’un accord bilatéral sur l’enseignement bilingue en mai 2006 en vue d’instaurer un baccalauréat franco-espagnol. La France est la 4e destination des étudiants espagnols tandis que l’Espagne est la 1ère destination des étudiants Erasmus français.

Voir en ligne : http://www.granada.org