Gare SNCF : l’électrification de la ligne en point de mire

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Alors que la liaison entre Aix et Marseille a été rétablie en décembre dernier, l’immense
chantier de modernisation de la ligne se poursuit jusqu’à l’automne 2021

La ligne entre la gare d’Aix et Marseille a donc repris en décembre dernier.

Les voyageurs ont pu découvrir les aménagements réalisés dans le cadre du plan de modernisation de la ligne, débuté en 2018.

Et l’on ne parle pas d’un petit plan. Quatre années de travaux, 180 millions d’euros
investis, et évidemment les nuisances qui vont avec, avec de nombreuses coupures du trafic.

Mais aujourd’hui la gare compte désormais cinq voies d’exploitation, avec des quais étendus à 220 mètres. Les rames, plus grandes, permettent ainsi d’augmenter le
nombre de places assises à l’intérieur.

De nouveaux aiguillages ont aussi été posés. Ils sont désormais automatisés, tout sauf un détail. Les trains qui entrent en gare - ou la quittent - le font plus rapidement.

Les trains en transit, eux, ne s’y arrêtent plus. Avec à la clef un gain de temps et moins de bruit.

Le chantier doit se poursuivre jusqu’à la fin de l’année, avec en point de mire la mise en service de rames électriques au lancement de la nouvelle ligne. Il sera alors
possible de suspendre la motorisation thermique, plus polluante et bruyante, au profit de batteries. Une victoire pour la Ville, qui insiste depuis des années
pour bénéficier de motorisations propres sur son territoire, d’autant que le trafic est amené à augmenter, avec un train tous les quarts d’heure en période de pointe.

Longtemps écartée par la Région, chargée du dossier, cette évolution électrique - chiffrée à 30 millions d’euros - a pu bénéficier des progrès technologiques réalisés sur les batteries.