Fouille préventive dans la cathédrale Saint-Sauveur

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

PNG - 236.4 ko

La Conservation régionale des monuments historiques (DRAC PACA) a lancé un important programme de restauration du flanc nord de la cathédrale Saint-Sauveur (dont le clocher) et de ses parties est (chevet et sacristie). Des travaux de fouille préventive doivent auparavant être effectués. Leurs buts sont d’une part de découvrir des vestiges antiques et médiévaux, d’autre part de compléter l’étude architecturale de l’édifice et de ses agrandissements gothique et moderne. Les travaux ont démarré pour la plupart d’entre eux ; ceux sur le clocher interviendront le cas échéant en 2017. Les dépenses occasionnées par les travaux seront prises en charge par l’Etat, en sa qualité de maître d’ouvrage.

Fouilles au fil des ans

→ 1993. Un sondage réalisé dans le parking Campra a livré des éléments d’habitat antique occupé aux Ier-IIIe siècles, ainsi que les vestiges du cimetière de la cathédrale utilisé au XIIe siècle, puis aux XIIIe-XIVe siècles, et enfin, à l’époque moderne, avant d’être désaffecté vers 1725.
→ 2008. Au pied du mur nord de la cathédrale, la fouille préventive, réalisée par la direction Archéologie de la Ville d’Aix, a révélé des occupations humaines allant de l’Antiquité jusqu’à la période contemporaine. Ces vestiges, qui se succèdent sur plus de 3 m d’épaisseur, comprennent des restes d’artisanat du fer ainsi que les restes du cimetière attaché à la cathédrale. Il a dévoilé quatre niveaux d’inhumation allant du XIIe au XVIIIe siècle.
→ 2009. Le mur nord de la cathédrale a fait l’objet d’un relevé pierre à pierre et d’une étude de bâti, qui ont mis en évidence les différentes phases de constructions de la cathédrale gothique.