Fête de la musique 2017

Le 21 juin, les musiciens pourront s’installer où ils le souhaitent

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Depuis 2010, à la demande de Maryse Joissains Masini, maire d’Aix, et de Sophie Joissains, l’adjoint à la Culture, la Ville d’Aix s’est employée à coordonner la Fête de la musique. Cette organisation s’est matérialisée par :

  • l’inscription des groupes amateurs souhaitant se produire dans les rues,
  • une communication sur l’emplacement de chaque groupe,
  • la mise en place, grâce à la direction de la Santé Publique, d’un stand de prévention des risques liés aux nuisances sonores et des conduites addictives.

Ce ne sera plus le cas cette année. C’est l’une des conséquences des attentats, en particulier de celui de Nice du 14 juillet 2016. Les autorités de l’Etat ont communiqué, aux organisateurs de manifestations, les préconisations à suivre pour la mise en place d’événements dans l’espace public : boucler les lieux avec des barrières et effectuer un contrôle visuel des sacs de toutes les personnes entrant dans la zone.

La Ville a pu répondre à ces attentes pour des manifestations telles que le Carnaval (30 avril) ou C’est Sud (3 et 4 juin) avec toutefois un impact financier non négligeable.

Cependant, se conformer à ces préconisations pour la Fête de la musique n’était pas envisageable pour des questions logistiques. Il aurait fallu fermer intégralement le centre-ville et faire effectuer un contrôle à l’entrée des dizaines de rues permettant d’y accéder. C’est pourquoi la Ville a décidé, pour cette année, de ne pas prendre en charge la coordination de la Fête de la musique.

Conséquence : les groupes de musique amateurs pourront s’installer où ils le souhaitent, dans l’esprit premier de la manifestation.

Seule la scène consacrée à l’association « Aix Qui ? », sur le Cours Mirabeau, sera conservée. En effet cette association, qui organise depuis de nombreuses années les finales des « Class’Eurock », est financée par les différentes collectivités pour cette action ; il est donc apparu important qu’elle puisse avoir lieu.


La mise en valeur des musiques actuelles

Depuis 2010, la Fête de la musique à Aix, a permis la mise en valeur d’acteurs associatifs des musiques actuelles. En sept ans, les associations Seconde Nature, la Fonderie, Aix Qui ?, Entrepeaux, la Boîte à mus’, les Brûlants, Musical Riot, entre autres, ont ainsi pu trouver un terrain d’expression.

La Ville reste soucieuse de valoriser les musiques actuelles ; c’est pourquoi la création de la salle « SMAC », sur le site de la Constance, attendue pour fin 2018, répondra à n’en pas douter à l’attente des Aixois qui apprécient ces musiques.