Festival Jours (et nuits) de cirque(s) au CIAM

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

L’édition 2018 du festival Jours (et nuits) de cirque(s) se déroulera du 14 au 23 septembre. 19 compagnies sont à découvrir.

Le Festival Jours [et nuits] de cirque(s), organisé par le Centre International des Arts en Mouvement, étend encore son territoire de diffusion. Objectif : offrir au plus grand nombre un aperçu des arts du cirque d’aujourd’hui.

Pour cela, en prélude aux spectacles programmés à la Molière du 20 au 23 septembre, il profite des Journées Européennes du Patrimoine pour mêler les arts du cirque et les richesses du territoire. Une dizaine de lieux seront mis à l’honneur, notamment dans les villes d’Allauch, Puyloubier, Vauvenargues, Simiane- Collongue, Venelles, Aix-en-Provence ou encore la Roque d’Anthéron. Et cette année, en avant-première, un inédit, un défi : le concert jonglé, qui réunira au CIAM 5 jongleurs et 75 musiciens de l’orchestre symphonique du Conservatoire d’Aix-en-Provence pour une performance musicale jonglée.

Adoptant des formes grandioses ou intimistes, collectives ou solo, à la croisée de la musique, de la danse et du théâtre, les arts circassiens n’ont jamais été aussi pluriels. Pour composer sa programmation, Chloé Béron, la directrice artistique du CIAM, s’efforce de repérer les compagnies qui offrent des productions de qualité. Et pour ce faire, une seule solution. « Voir des spectacles, beaucoup de spectacles. Plus de 100 par an. Si je suis touchée par la création, si les artistes m’ont procuré des émotions et font preuve d’un niveau technique de qualité, je n’hésite pas, je les invite à venir chez nous. »

Plus d’informations sur :
http://joursetnuitsdecirques.fr


BIENTÔT UN CHAPITEAU EN DUR


Aix-en-Provence va prochainement se doter d’un outil unique dédié à la création circassienne de haut niveau et à son partage, construit sur le site de la Molière. Il s’agira du premier cirque bâti du sud de la France. Il existe en effet une trentaine de lieux artistiques circulaires en Europe et seulement 4 en France. Pour célébrer ce nouvel équipement et se projeter dans l’avenir, la Ville invite Olivier Grossetête, réputé à travers le monde pour ses constructions monumentales participatives, à ériger avec les habitants du territoire le nouvel édifice (à taille réelle !) en carton. Tous les Aixois sont donc invités dès le 17 septembre, à apporter leur pièce à l’édifice, leur carton plus exactement.