Enseigner à l’étranger

Publié dans Ma Mairie - Explorer cette rubrique

Public concerné :

Étudiant , Jeune Actif

1- Informations pratiques :

Contexte

Ces enseignements se caractérisent par des missions d’enseignement dans un établissement européen partenaire ou des périodes de formation (stage, période d’observation) dans une entreprise ou tout autre organisme actif dans le champ de l’éducation et de la formation professionnelles.
La mobilité des enseignants et personnels doit être encadrée par un accord établi entre les organismes d’envoi et d’accueil, qui définit les activités de la période de mobilité ainsi que les acquis d’apprentissage attendus. Elle s’inscrit dans une stratégie d’internationalisation de l’organisme et doit faire l’objet de mesures de suivi qualitatives ainsi que d’une reconnaissance des acquis d’apprentissage.
Le dépôt de candidature se fait auprès de l’agence nationale du porteur de projet.

Temps durée

La durée de la mobilité peut varier entre 2 jours et 2 mois (hors voyage)

Les étudiants ont la possibilité de partir dans l’un des pays de l’UE et dans les territoires concernés par des accords internationaux.

Logement

Le pays d’accueil peut se charge de vous loger en fonction des accords internationaux établis auquel cas se renseignement auprès de votre organisme d’origine (université, entreprise etc..)

Formalités

Adressez-vous au responsable des relations internationales de votre établissement pour les formalités administratives.

Santé assurance

Pour l’assurance santé, il vous appartient d’être couvert en responsabilité civile accidents pour l’étranger. Le cas échéant, vous devrez souscrire à une assurance pour la durée du séjour.
Une carte européenne d’assurance maladie est nécessaire. Elle est délivrée sous trois semaines en moyenne et valable 1 an.
Pour toutes formalités administratives complémentaires et nécessaires pour réaliser un séjour à l’étranger, veuillez consulter le site : Conseils aux voyageurs par pays

2- Dispositifs d’appuis :

Dispositif d’appui

Le programme Erasmus + :
Accroître la mobilité des apprenants de la formation professionnelle est un enjeu fort du programme Erasmus + : à l’horizon 2020, au moins 6 % des 18-34 ans diplômés de l’enseignement et de la formation professionnels initiaux devraient avoir effectué une période de formation à l’étranger
Dans le cadre de la Mobilités des enseignants et personnels

Autres dispositifs : AEFE
L’agence pour l’enseignement français à l’étranger propose des postes d’enseignant dans les établissements scolaires français à l’étranger