Deux platanes dangereux mis en sécurité

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

A la demande de Maryse Joissains Masini, hier, mercredi 30 novembre et aujourd’hui, jeudi 1er décembre au matin, des ouvriers de la société Dolza ont procédé à la coupe de plusieurs branches maîtresses des platanes identifiés sous les numéros 5 et 4, place Verdun, au débouché de la petite rue Saint-Jean (cf. plan en bas de page).

Le maire d’Aix avait été alertée par l’expert arboricole missionné par la Ville dans le cadre des travaux des trois places, Pierre Aversenq, de la société Chlorophyl’ Assistance. Ce dernier affirmait que ces arbres présentaient des signes d’aggravation de leur état mécanique, du fait du développement de la maladie du phellin tacheté, un champignon lignivore (qui dévore le bois). Selon lui, l’axe de l’arbre n°4, fortement déporté et orienté au sud, était même susceptible de se rompre en cas d’épisode venteux, même modéré.

Pour toutes ces raisons, Maryse Joissains Masini a décidé, en sa qualité de maire d’Aix, responsable de la sécurité dans sa commune, de faire procéder à la mise en sécurité de ces platanes, en les « purgeant » de leurs branches les plus dangereuses. Les opérations ont été effectuées en présence de Me Bernard Duplaa, huissier de justice, qui a procédé à un reportage photo et vidéo.

Le résultat prouve que le maire d’Aix avait eu raison, comme le montrent les photos et la vidéo ci-dessous.

Au cœur de nombreuses branches, le phellin tacheté a entraîné une pourriture du bois, devenu spongieux et friable. Certaines branches étaient même carrément devenues creuses. Tout cela fragilisait, de façon évidente, l’ancrage des branches restantes. Précisons que cette affection est incurable ; en outre, quand elle s’attaque à un arbre, sa propagation est rapide.

Demain vendredi 2 décembre, un troisième platane sera mis en sécurité de la même façon : celui qui porte le numéro 3, situé devant le café « Le Verdun ». Et toujours en présence d’un huissier de justice.