Démolition du bâtiment Lopofa à Corsy

Archive

Rénovation urbaine

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Dans le cadre de la rénovation urbaine de la ville d’Aix, un premier coup de pioche symbolique a été donné ce jeudi matin sur le bâtiment Lopofa, place Michel à Corsy, en présence des habitants du quartier. Et notamment quelques uns qui avaient résidé là et ont assisté avec émotion à cette page de l’histoire de leur quartier qui se tourne.

75

c’est le nombre de familles qui habitaient au Lopofa. Elles ont toute été relogées.

L’opération de démolition, menée par le bailleur social 13 Habitat, démarrera à proprement parler demain et est amenée à durer une dizaine de jours (le chantier s’étalera lui sur 16 semaines au total). Elle sera effectuée par une pelleteuse-grignoteuse. Un périmètre de sécurité est d’ores et déjà établi et des précautions seront prises pour protéger les riverains de la poussière et de toutes projections de gravats. Il faudra ensuite déblayer le chantier et niveler le terrain avant d’envisager l’avenir. Un ensemble de logements devrait être construit au même endroit mais le projet n’est pas encore dessiné.

Cette démolition est la seconde opération de ce type à Corsy. En effet, à l’automne 2013 a eu lieu, sous la conduite de Pays d’Aix Habitat, la démolition des 40 logements des deux immeubles du square des Buissons Ardents, situés à l’entrée sud de la cité. La rénovation urbaine initiée par la Ville a pour but - outre la reconstruction ou la réhabilitation des bâtiments - de rompre l’isolement de la cité en l’ouvrant sur le reste du quartier, d’améliorer les voies de communication et d’embellir les entrées dans la cité. Cette démolition avait été suivie par la construction de la résidence Les Jardins de Corsy (35 logements).

La rénovation urbaine de Corsy a déjà permis la construction d’un micro-site sportif et d’une maison médicale, nommée « MédiCorsy ». Et plus récemment : la restructuration et l’extension du centre Albert Camus (salle Jaïda-Mezziane), le parking nord de Corsy, l’allée des Platanes et son extension, la création du parvis de l’école ; toutes ces opérations ont été réalisées par la Ville. D’autres sont à venir : les aménagements de l’avenue du Jas de Bouffan et de la rue du Chemin-de-Fer, puis la construction, par 13 Habitat, du Tamino (ancien Pamina, 30 logements) et du bâtiment qui remplacera le Lopofa.