Couteron : une pétition contre la fermeture d’une classe de maternelle

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Une pétition contre une potentielle fermeture d’une classe à la maternelle de Couteron a été lancée par l’association de parents d’élèves sur la plateforme Change.org. La pétition est soutenue par l’équipe municipale d’Aix-en-Provence

L’association de parents d’élèves de Couteron vient de lancer une pétition contre la potentielle fermeture de la troisième classe de maternelle à la rentrée prochaine.

En voici un extrait :

"L’école maternelle de Couteron est une petite structure de 3 classes avec une équipe enseignante très soudée et impliquée, portant de nombreux projets pédagogiques.
Nous apprenons en pleine période de confinement qu’il est prévu de fermer une classe à la rentrée prochaine. Cet objectif se base sur une projection des inscriptions de l’an dernier. A l’heure actuelle personne ne sait combien d’élèves fréquenteront l’école l’année prochaine. Dans tout les cas, cette décision aurait un fort impact négatif sur les effectifs des classes fréquentées par nos enfants
" indique l’assocation.

Et de poursuivre "Alors que les écoles de Puyricard sont très chargées et que de nouveaux logements se construisent autour du village, il semble aberrant de fermer une classe qui pourrait accueillir des enfants du secteur dans de très bonnes conditions ".

A ce jour, plus de 800 personnes ont signé cette pétition soutenue par le maire d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains et son adjointe à l’Education Brigitte Devesa.

Ces dernières ont d’ailleurs fait part de leur inquiétude dans un courrier adressé à l’Inspecteur d’Académie.

Elles soulignent notamment le fait que "cette disposition aurait un fort impact sur les effectifs des classes, portant la capacité d’accueil maximum à 62 élèves, soit au vu des effectifs prévisionnels une disponibilité de 5 places avec un effectif moyen de 28,5 éleves par classe".

Le maire d’Aix-en-Provence et son adjointe à l’Education concluent cette missive en confirmant leur soutien aux parents d’élèves et demandent à l’Inspecteur d’Académie de bien vouloir réexaminer cette mesure de fermeture de classe.