Carthage

Carthage

Accord de jumelage

Carthage

Mairie de Carthage
rue Sophonisbe
Carthage Hannibal - 2016
- Tel 71 731 460 / 71 732 633
Contacts :
Hayet Bayoudh (Présidente du Conseil municpal)
- hayetbay@yahoo.fr
Mohammed Ali Hammami (vice maire)
- ma.Hammami@cmam.tn
- mairie.carthage@planete.tn

Tunisie

18 000 ha (180 km2)

20715

Université Tunis-Carthage qui regroupe deux filières :

  • Carthage Business School
  • Carthage School of Science and Engineering
    en partenariat avec l’Université de Californie – Riverside

34888

HAYET BAYOUDH (Maire et présidente du conseil)

5 ans (prochaines élections en 2023)

Carthage est une ville essentiellement résidentielle, donc dépourvue d’activités économiques significatives. Toutefois, le rayonnement culturel du site archéologique et le charme de certaines municipalités voisines contribuent à faire de Carthage une pièce maîtresse des circuits touristiques et un lieu d’excursion privilégié.
Néanmoins, la ville est quasiment dépourvue d’infrastructures dans ce domaine ; l’absence de grandes plages, les plus proches étant situées plus au nord, en est sans doute l’une des causes.

Le champ de compétence des communes est assez large même si certains domaines sont partagés avec les régions.

Les communes

  • état civil
  • foncier, urbanisme
  • déchets ménagers
  • transports urbains
  • voirie
  • logement
  • services sociaux
  • culture

Les gouvernorats régionaux

  • maintien de l’ordre public
  • foncier, urbanisme
  • voirie
  • santé
  • éducation
  • développement économique
  • infrastructures et équipement des zones non communalisées

L’ancienne cité punique, détruite puis reconstruite par les Romains qui en font la capitale de la province d’Afrique proconsulaire, est aujourd’hui une banlieue huppée de Tunis regroupant de nombreuses résidences d’ambassadeurs. La ville possède encore de nombreux sites archéologiques, romains pour la plupart, classés au patrimoine mondial de l’Unesco depuis le 27 juillet 1979.
La municipalité de Carthage, qui compte 15 922 habitants, abrite le palais présidentiel ou encore la mosquée Mâlik ibn Anas. L’aéroport international de Tunis-Carthage est situé à quelques kilomètres à l’ouest de la ville

La Tunisie comprend 24 gouvernorats et 262 municipalités. Si ces entités locales existent depuis la fin des années 1950, elles n’ont bénéficié de véritables transferts de pouvoir qu’à partir des années 1980. A partir de ce moment-là , le nombre de communes s’est régulièrement accru, représentant près de 60% de la population. En l’absence de cadre communal, les territoires relèvent de conseils ruraux, simple entité au rôle consultatif, chargée de promouvoir le développement des territoires non communalisés.

Relations politiques :
L’ancienneté des liens entre la France et la Tunisie et le rôle important de la Tunisie pour la stabilité du Maghreb ont engendré une coopération riche dans de nombreux domaines. En ce sens, la France soutien la démarche de la Tunisie dans le processus euro-méditeranéen.
La Tunisie est l’un des principaux bénéficiaires de l’aide publique au développement de la France avec des engagements financiers importants portés par l’Agence Française de Développement.

Relations économiques
La France est le 1er partenaire de la Tunisie, à la fois 1er fournisseur et 1er client de la Tunisie : elle est le 1er exportateur et absorbe près d’un tiers des exportations tunisiennes. La France est le 1er investisseur en Tunisie en nombre d’entreprises créées et en valeur d’investissements mobilisés. Les investissements directs français sont principalement orientés vers le secteur manufacturier, les services, le tourisme, l’énergie et l’agriculture.

Coopération culturelle, scientifique et technique :
La coopération en la matière a été rénovée par une nouvelle convention bilatérale signée en juin 2003 ce qui a permis d’ouvrir de nouveaux champs de coopération notamment en matière d’environnement, de tourisme, de santé, de recherche scientifique et de soutien aux technopoles.
Cette évolution a été renforcée par l’adoption en mai 2006 d’un Document Cadre de Partenariat couvrant la période 2006-2010 et articulés autour de 3 secteurs principaux : le développement du secteur productif, l’amélioration des infrastructures de base et l’environnement

Voir en ligne : http://www.commune-carthage.gov.tn/fr/