Carnaval d’Aix le 24 avril 2016

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Une grande parade humaine

Pour cette édition 2016 du Carnaval, la Ville d’Aix a fait appel à la compagnie des arts de la rue « Gratte Ciel » pour nous livrer sa vision carnavalesque et aérienne d’un futur en devenir.
Intitulé « Nous sommes demain » ce carnaval explorera l’idée de renouveau, mettra en lumière l’éclosion des possibles.

Près de 1 000 personnes issues des centres sociaux, équipements de proximité et associations du territoire défileront depuis le haut du cours Mirabeau, le 24 avril à partir de 15 heures. Voir la liste des partenaires du Carnaval

PNG - 156.8 ko

La direction artistique de Stéphane Girard réunit au sein de cette compagnie des circassiens et des danseurs qui proposent une approche poétique de l’espace public. Le Comité officiel du Carnaval d’Aix, pour la fabrication des chars, et l’atelier Jasmin, pour la confection des costumes, sont les deux partenaires privilégiés de ce défilé. Enfin, après l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence l’année dernière, ce sera au tour du Conservatoire Darius Milhaud d’être associé à ce carnaval. Un grand orchestre de rue composé de musiciens et de chanteurs transformera le cours Mirabeau en une immense fanfare de rue, avec un final surprenant à la Rotonde !

Un Carnaval en chanson !

Stéphane Girard, le directeur artistique de la Cie Gratte-Ciel, lance le grand défi d’un chant collectif rassembleur de plusieurs centaines de personnes, porté par un Grand Orchestre de Rue Éphémère autour de la thématique du Carnaval :
"Nous sommes demain"

Ce Grand Orchestre de Rue Éphémère, c’est tous ensemble, les participants du défilé et aussi le public. Un carnaval très contemporain qui se propose de traiter du vivre ensemble.

Voix, vents et percussions professionnels, ainsi que tous les participants au Carnaval formeront ce grand chœur qui par le chant investira la place publique, entrainant le public dans ce pari fou et se terminera autour de la Rotonde pour un grand final où explosera un grand choeur composé par tous les participants.

Pour l’occasion une création originale a vu le jour, à la croisée des chemins de la chanson, du jazz et du chant lyrique, grâce à la rencontre exceptionnelle de trois artistes hors du commun.

- Cathy Heiting - détonante soliste aixoise lyrique et jazz, (ici dans un de ses duos http://duoheitingsoucasse.com/#!videos/Videoteaser1.html)
- Amine Soufari - compositeur multi-instrumentiste et chef de choeur aixois, qui est notamment intervenu sur le ‘Monstre du Labyrinthe’, opéra rassemblant 300 choristes (Festival International d’Art Lyrique 2015).
- Médéric Collignon, plusieurs fois récompensé aux Victoires du Jazz, en charge de l’écriture musicale.

TUTORIEL N°1
Pour apprendre le refrain de la chanson du Carnaval

TUTORIEL N°2
Pour aller plus loin...

Des temps de répétition ouverts à tous sont également programmés :

- Samedi 16 avril de 14H à 18H - Esplanade Mozart
- Mercredi 20 avril de 14H à 16H - Parc Villers - Théâtre de Verdure - Jas de Bouffan
- Samedi 23 avril de 15H à 18H - Sur scène - Place de la Rotonde

HISTOIRE DU CARNAVAL A AIX

Les premières éditions de cette manifestation - principalement une célébration religieuse - ont vu le jour au XVe siècle sous l’impulsion du roi René d’Anjou. En 1680, les archevêques de la ville veulent supprimer les scènes profanes de cette cérémonie. Le peuple mécontent menace de brûler l’archevêché et les prélats renoncent à leur censure. La fête continue sans obstacle jusqu’en 1789. Mais la Révolution, qui renversait toutes les cérémonies du culte catholique, abolit aussi la procession d’Aix.

Cette célébration prendra à Aix la forme du carnaval que nous connaissons à partir du milieu du XIXe siècle. A cette époque, il pouvait réunir près de 200 000 personnes sur une semaine. A la fin des années 1950, la manifestation s’essouffle mais l’engagement du Comité officiel du Carnaval permet à la tradition carnavalesque ne pas s’éteindre.

Depuis 2007, l’organisation du carnaval a été confiée à la Direction de la culture de la Ville.