Bimont, la dernière année

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

En travaux de rénovation et de modernisation depuis deux ans, le barrage rentre dans la dernière ligne droite des travaux. Il retrouvera son niveau d’eau au printemps prochain.

Les travaux de rénovation se poursuivent sur le géant de pierre au pied de Sainte Victoire. Vidangé pour les besoins du chantier et apprêté d’un immense échafaudage, il voit déambuler depuis deux ans les nombreux spécialistes venus à son chevet pour assurer sa longévité. Car il s’agit là aussi d’anticiper sur l’avenir, l’évolution de la démographie et les changements climatiques. S’il ne reste plus que 500 000 m3 d’eau dans la retenue, habituellement remplie autour des 14 millions de m3, sa capacité se portera demain à quelque 25 millions. Pour cela, la structure du barrage a été renforcée avec des barres d’ancrage et des injections sont faites dans les fissures pour stabiliser le béton. Au cours de l’été un escalier métallique va être construit sur la rive gauche de l’édifice pour permettre de circuler de bout en bout au plus près de la structure.
En parallèle un rideau de drainage est réalisé ; il consiste à effectuer des perforations dans la roche au pied du barrage pour éviter le développement d’une pression sous l’ouvrage. Enfin, une membrane étanche sera posée sur le béton en amont du barrage, pour éviter des gonflements.
En attendant la fin du chantier et la remise en eau au printemps 2019, la balade sur le haut de la crête est toujours fermée en semaine, mais autorisée les week-ends et jours fériés, sous réserve des restrictions d’accès aux massifs forestiers émises en période estivale par la Préfecture.