Arméniens : un siècle en Provence

Archive

Exposition jusqu’au 11 juillet

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Du 22 avril au 11 juillet, le centre aixois des Archives départementales présente l’exposition « Allers-retours. Les Arméniens en Provence, une longue histoire ». Un héritage culturel à découvrir au travers de documents d’archives, de témoignages, ainsi que des dessins de Thomas Azuelos, issus de son album Le fantôme arménien.

Marseille, et plus largement les Bouches-du-Rhône, ont accueilli différentes vagues migratoires arméniennes dès le XVIIème siècle et surtout après le génocide de 1915. D’origine économique, puis politique, ces flux de population ont débouché sur des installations et des liens durables.

Alors qu’il ne reste presque plus de survivant du génocide, cette expérience reste fondatrice de la culture arménienne contemporaine. Mais l’héritage culturel arménien va bien au-delà. Il inscrit, tout en interrogeant, les plus jeunes générations dans la continuité et le renouvellement des cultures arméniennes.

Deux conférences
- 21 mai, 18 h 30 : Le fantôme Arménien, par Thomas Azuelos et Christian Artin. En 2013, Christian Artin est invité en Turquie pour présenter une exposition de photographies de survivants du génocide. Il emmène avec lui Thomas Azuelos, dessinateur de bandes dessinées, qui va mettre en image cette expérience. Cela donne lieu à la publication, en avril 2015, d’un album intitulé Le fantôme arménien aux éditions Futuropolis.
- 16 Juin, 18 h 30 : Parce qu’ils sont arméniens, par Pinar Selek.
Avril 2015 marque le centenaire du génocide arménien. Quel regard peut porter sur cette communauté et sur cet épisode une Turque née dans les années 1970 ?
Entrée gratuite, sur réservation

Du lundi au samedi de 9h00 à 18h00 (fermé le mardi matin).
Entrée gratuite
25 allée de Philadelphie
13100 Aix-en-Provence
Renseignements : 04 13 31 57 00 / archives13.aix@cg13.fr