90 platanes jugés dangereux vont être "mis en sécurité"

Archive

Publié dans Actualités - Explorer cette rubrique

Dans les semaines à venir, quelque 90 platanes jugés dangereux vont être « mis en sécurité ». Leurs « charpentières » – branches maîtresses – vont être allégées, leurs éléments morts ou nécrosés vont être coupés, de même que leurs branches attaquées par les champignons lignivores (phellin, amadouvier...)
L’objectif est de réduire la prise au vent de ces arbres et d’abaisser leur centre de gravité pour réduire les risques de chute.

L’opération débutera par huit platanes situés sur l’avenue Pasteur. Elle devrait commencer début avril.

La direction des Espaces verts a fait analyser par deux cabinets d’expertise – AVAL et Agrobio’Tech – des pins implantés dans divers sites. Les deux rapports d’expertise confirment que sept de ces arbres sont potentiellement très dangereux pour des raisons mécaniques (instabilité, torsion, inclinaison, présence ou suspicion de lésions, avec écoulement de résine, fort affaissement, anomalies morphologiques) et pour des raisons sanitaires (présence de carpophores de phellin des pins pour certains de ces sujets).

Situation de ces sept arbres :
- trois à l’école d’art
- deux dans l’école maternelle du Rocher du Dragon
- un devant la gare SNCF
- un avenue Pierre-Brossolette

Leur abattage devrait se réaliser courant avril, au moment des vacances de Pâques.

A noter qu’un sophora est tombé au début de ce mois avenue Winston-Churchill (photo ci-dessous) ; sa chute a heureusement été stoppée par un poteau électrique.